Content Marketing

Marketing d’influence | Quand les youtubeurs font leur marque

Influenceurs, créateurs de contenus ou encore youtubeurs mettent aux services des marques avec lesquelles ils collaborent leur notoriété et leur communauté sur le web.  Prestations rémunérées, prêts de produit, ou simple envoi “cadeau”pour tester, de nombreuses formules existent pour formaliser une relation entre marque et influenceur.

Selon la notoriété du youtubeurs, sa “spécialisation” (lifestyle, make-up, techno…), la qualité de leur communauté, les influenceurs arrivent à proposer aux marques une vitrine de premier ordre.

Une campagne de marketing d’influence expose un produit d’une marque X auprès d’une audience cible afin, idéalement, d’augmenter ses ventes. Sur le web, les campagnes d’influence consistent à identifier des relais d’opinion comme des blogueurs/youtubeurs afin de les inciter à parler de nos produits et ainsi diriger leur propre audience vers ses produits.

Les influenceurs sont des relais efficaces et puissants. Les “early adopter” (leur communauté), par définition, sont les premiers à adopter un produit, provoquant ainsi une communication en cascade. Ils amplifient le message des marques en relayant eux-même les contenus de l’influenceur et leur avis.

Quand les youtubeurs crées leur marque

Justement, il est révolu le temps où les influenceurs parlaient uniquement de produits, ou de collection “capsule” auxquelles ils auraient participé. Début 2018, de nombreux youtubeurs ont vu leurs revenus diminuer par Youtube. Par exemple, les publicités en pre-roll ont commencé à rapporter moins. La société américaine a également réduit son revenu par mille impressions (RPM).

Et cela, c’est sans compter sur une concurrence de plus en plus rude sur Youtube. Le “métier” de youtubeurs attirent toujours plus de nouveaux vidéastes. Il est donc important pour un influenceur de se garantir des sources de revenus supplémentaires. Par quel moyen ? Voici 3 (bonnes ?) pistes.

Une gamme beauté pour une youtubeuse … beauté !

Sananas, youtubeuse beauté aux 2,3 millions d’abonnés, a annoncé la semaine dernière le lancement de sa propre marque de cosmétique. Cette marque est sobrement intitulé “Sananas Beauty”. Cette nouvelle ligne de cosmétique est l’aboutissement de plusieurs mois de travail pour la jeune influence de 29 ans mordue de cosmétique.

Linfluenceuse avait déjà collaboré avec d’autres marques pour la création de produits “Sananas”. Mais c’est bien la première fois qu’elle lance sa propre marque. En moins d’une journée, les produits ont été en rupture de stocks. Pris d’assaut par les abonnés de la youtubeuse, ils sont bien sûr la première cible de ses produits.

Vraie ou fausse bonne idée de créer une marque concurrente à celle de ses partenaires ?

Le merchandising : simple & efficace

De nombreux influenceurs ont lancé du merchandising  dérivé de leur chaîne Youtube. Nous pouvons prendre comme exemple les célèbres youtubeurs Cyprien, Norman ou encore le Joueur du Grenier. Le merchandising proposé ? Principalement des vêtements, ou des objets assez courants comme mugs, stylos ou encore des BD’s.

Mêlant ainsi notoriété de chaînes, publics fidèles et profit plus direct et plus important.

Une boutique en ligne de produits lifestyle “Made in France”

EnjoyPhoenix a lancé début 2018 un site e-commerceLeaves & Clouds“, qui, au contraire des exemples ci-dessous, ne proposent pas de produits dérivés de sa chaîne. Le site regroupe des “pépites” dénichées par la célébre influenceuse de Youtube ; “made in France”, respectueuses de la nature, éco-responsable… en accord avec ses valeurs personnelles. Elle propose sur son site depuis la semaine dernière un produit de la marque Lyonnaise KUFU : des lingettes cotons ré-utilisables. Un bon point pour la nature.

Souhaitant une rupture avec l’image de youtubeuse make-up, elle a annoncé ne pas proposer de maquillage et de mode.

La vie sur Youtube ne sera “peut-être” pas éternelle. Entre lassitude du public ou bien même de l’influenceur lui-même, préparer de nouveaux projets stratégiques pour anticiper l’après est pour moi une évidence. Alors, vaut-il mieux miser sur un produit beauté, comme Sananas, qui aujourd’hui prend le risque de concurrencer les marques avec lesquelles elle travaille ? Ou à l’image d’EnjoyPhoenix, lancer un produit en marge de ces activités sur Youtube ?

Et du côté des marques ? Les différents relais utilisés par un influenceur (blog, réseaux sociaux, meet up) rendent difficiles pour les marketeurs de mesurer le taux de reprises / d’influence, et l’impact des actions réalisées avec les influenceurs. La création de leur propre marque ne fait-elle pas perdre en crédibilité l’influenceur qui donnerait un avis sur une autre marque similaire ?

A voir.

J’ai trouvé il y a quelques années mon chemin et une passion pour l’inbound marketing en voie 9¾

♥️ Voyages en 2cv | ♥️ Aïkido | ♥️ DIY & Craft

No Comments Found

Leave a Reply